La fabrica quoi?

La question est dans le titre, la réponse est sur le site!

11-12 octobre Expo Photo : L’interview de Max Losito

Max Losito,  sera l’invité de l’association La fabrica quoi? lors du festival Bella Ciao – Pour préparer sa venue, nous avons fait une petite interview. Il a répondu aux questions de son ami Emanuele Fantini membre actif italien de l’association. L’occasion de le découvrir, de parler des projets, de l’exposition, … tout ça autour d’une bière, dans « L’osteria della birra  » dans la città Alta de Bergamo en Lombardie-

autore © max losito @lafabricaquoi 2014

autore © max losito @lafabricaquoi 2014

Ciao Max, merci de nous dédier un peu de ton temps, j’ai quelques questions tout d’abord: que fais-tu? Comment te définis-tu?

Tout d’abord merci  à l’association de m’avoir invité à exposer.. ensuite, 

je suis un visionnaire … dans le bon sens et au sens strict du terme.

Je vois la vie et tout ce qui m’entoure comme des images ou des séquences

Je m’intéresse à la photographie, le cinéma et la peinture.
Dès mon jeune âge, j’ai appris à voir le monde en images et à savoir les apprécier. 
Si je devais me définir en tant que personne, je dirais que je suis polyvalent et adaptable.

Tu peux nous dire où tu habites?

Je travaille et je vis à New York et à Bergame. Je travaille dans la publicité : je fais des spots publicitaires pour des sociétés multinationales.

Et si tu devais nous raconter ta biographie en quatre lignes..

Je suis né à Bergame en juin 72.
J’ai commencé à prendre des photos à l’âge de quatorze grâce à la passion pour la photo de ma grand-mère et de mon père-
Vers seize ans, mon père m’a donné mon premier reflex, un Olympus OM1 avec trois objectifs. 
J’ai commencé à aider mon père dans la photographie à dix-sept ans, et alors que j’étais encore à l’école,  j’ai publié mon premier service photographique dans une revue de cuisine. (cuisine italienne hebdomadaire).

Vers vingt ans, je me suis intéressé à la vidéo.
Avec mon père, nous avons ouvert une société de production vidéo en 2003 et depuis, nous avons fait plus de 120 publicités pour la télévision dans toute l’Europe.

En 2012, j’ai ouvert une société de production à New York avec l’intention de mettre mon savoir-faire à l’étranger et  de me mesurer avec mes maitres. 

Qu’est-ce que la photographie pour toi?

C’est un mode de vie … J’aime raconter la vie de tous les jours et photographier les événements de la vie quotidienne.
J’aime photographier des gens ordinaires dans des situations inattendues et imprévisibles.
Dans toutes mes photos  j’essaie d’avoir de l’action , quelque chose doit toujours arriver.

As-tu un photographe qui t’a inspiré ou qui a influencé ton parcours? 

Oui, il y en a beaucoup.  
De Salgado à Doisneau en passant par Cartier Bresson et William Klein.
Mais celui que j’aime le plus, c’est Gianni Berengo Gardin, un grand photographe du reportage italien.
Pendant cinq ans, je l’ai suivi pour faire un film documentaire.
Une expérience incroyable qui m’a beaucoup appris tant photographiquement que personnellement.
Je l’admire pour sa persévérance dans le travail et pour son style.
Depuis plus de cinquante ans il photographie de la même manière avec le même style.
Et comme il le dit, «Ce qui important ce n’est pas ce que vous photographiez, mais comment vous le photographiez .. »
Quant à lui, pour moi il est très important du point de vue humain dans la photo .. Il documente, tout en ayant toujours lerespect de la dignité humaine.

Quand et comment as-tu commencé à te voir comme un photographe?

Je pense l’avoir toujours été… J’ai des photos de moi  de quand j’étais enfant avec le posemètre à la main de ma grand-mère .. Elle me le donnait  pour que je reste sage quand elle me photographiait…
Et cet objet, je l’ai retrouvé plus tard dans mon travail. Ça semble incroyable .. mais c’est comme ça…

Souvent une photographie réussi à décrire une situation mieux que des paroles. Qu’est-ce-qu’il faut pour saisir l’instant?

La vitesse de prise de vue et l’anticipation de la manière dont une situation peut évoluer, sont fondamentales.
Pour saisir le moment  il faut être rapide!

Lorsque vous avez « vu » une situation, généralement, il est trop tard pour la prendre.
Il faut la prévoir … autant qu’on peut …
Il m’arrive bien des fois de ne pas  regarder dans le viseur lorsque je photographie. Je dirige l’objectif vers la scène, et en sachant plus ou moins l’angle de champ de vision, je prends le photo-

Canon ou Nikon? Quelle est ton  fidèle compagnon pour la prise de vue? 

Cela dépend de ce que je photographie..

Si je fais de la photographie « Street » ou « Reportage » j’utilise un appareil photo télémétrique.
Petit, pratique et discret.
Si je fais du » still life » (nature morte) ou la photographie sportive j’utilise un reflex numérique qui est plus polyvalent.
En ce qui concerne les marques, je préfère Leica et Nikon.
La première  quand je fais des photos de rue pour sa discrétion,  son immédiateté du à son obturateur et la qualité des objectifs.
La seconde pour tout le reste .. robuste et polyvalente pour toutes les situations.

Max losito portrait@max losito

De New York à un petit village Les Baux-Sainte-Croix en Normandie…Qu’est-ce-qui t’as poussé à exposer là-bas? 

Le désir de montrer mon travail à l’étranger et de voir ce que les gens en pensent…
Je suis convaincu que pour un photographe, il est important de se confronter aux autres et de recevoir des critiques constructives- c’est toujours une source d’amélioration. 
Puis, l’autre raison et ce n’est pas des moindres , c’est la grande amitié que j’ai avec Emanuele et Cloé de l’association, que je connais depuis longtemps- 

 Tu es déjà venu en France? 

Oui beaucoup de fois. grâce au travail ( j’ai dirigé quelques spots alimentaires pour le marché français) ainsi que par loisir. 

Et en Normandie?

Non ,  je ne suis jamais allé en Normandie.. j’en ai entendu parlé en beaucoup de bien mais ne l’ai jamais vue.. Je suis pressé d’y venir pour la découvrir- 

Est ce que tu connais quelques mots français? 

Malheureusement je ne parle pas français mais je le comprends un peu. Je connais quelques mots, mais je ne sais pas faire un discours complet.. Les mots que je connais sont des plus classiques comme « Bonjour, merci, ou Quelle heure est-il? ! »
Qu’est ce que tu feras durant le festival? tu seras derrière ton appareil photo? 

Ah ça c’est sur… mais j’écouterai aussi de la bonne musique ( Concert des Camerieri italiani  samedi 11 octobre à 20h30 )  et je profiterai de la splendide compagnie. 

Tu iras faire quelques visites dans le coin? 

Ça dépendra du temps que j’ai à disposition..j’espère que oui..

Tu as fait de très belles photos des indignés de Wall Street- Aujourd’hui le mouvement existe-t-il encore? 
 Le mouvement existe encore même si à Zuccotti Park, où j’ai fait les photos il n’y a plus de tente avec toute cette masse de gens. 

Suite à l’intervention des autorités pour déloger les manifestants du camp, le mouvement a perdu pas mal de force-

Il y a été beaucoup d’arrestations et je crois même qu’il y a des gens qui sont encore en prison aujourd’hui.. 

Un an après, en 2012, Il y a eu une nouvelle grande manifestation  en mémoire du saccage du camp a Zuccotti Park .. mais après j’en ai vu de moins en moins
Qu’est ce qui est resté selon toi de cette période  à New York entre septembre et novembre 2011? 

Je crois beaucoup d’espérance pour un grand changement qui malheureusement n’est pas arrivé…

Et si le mouvement repart,  tu y retournes? 

C’est sur! Je suis prêt à documenter encore … 

—————————————————————————————————————–

Venez à l’ouverture du festival et de l’exposition Samedi 11 octobre à 18h pour rencontrer Max Losito  et découvrir ses photos

L’exposition: Wall Street -La rue fait le mur

flyer recto WS la rue fait le mur

 

Publicités

à vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

réservez vos places gratuites !

«

August 2017

»
Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

« La fabrica quoi? »

Association loi 1901
R.N.A: W273002551
Siret: 75013570900012
siège : 4 impasse du Domaine 27180 Les Baux Ste Croix
tel:06 18 511 544
fabricaquoi@gmail.com

Articles et pages les plus consultés

pages visitées

  • 44,846 !

Rejoignez 239 autres abonnés

Photos de Flickr

%d blogueurs aiment cette page :